INSPIRE : comment préparer concrètement ses données et services ?

Mardi 3 avril 2012 après-midi

Présidente de session : Sophie d’Herbemont, IGN

Pour accéder aux supports en PDF
cliquez sur le titre de la présentation correspondante

15h-15h30 : La mise en œuvre des services de téléchargement dans INSPIRE par Francis Merrien, MEDDTL, chef de la Mission de l’information géographique

Consultant-observateurLa mise en œuvre des services de téléchargement deviendra obligatoire dès le 28 juin 2012, pour les séries de données géographiques concernées par la directive INSPIRE. Francis Merrien, chef de la Mission de l’information géographique du ministère du développement durable, clarifiera la relation entre téléchargement, métadonnées et interopérabilité et précisera les échéances fixées par les règlements européens.
Il présentera des recommandations de mise en œuvre, en expliquant notamment les risques à prendre en compte dans certains cas.


15h30-16h : 25 mn pour comprendre les flux WFS par Yves Jacolin, OSGeo-fr et Camptocamp

Industriel-entrepriseLe consortium OGC propose différents services web comme standards. Aujourd’hui les services WMS commencent à se diffuser de plus en plus, notamment dans le cadre des infrastructures de données spatial issus de la directive INSPIRE. D’autres services existent, notamment les services WFS, moins utilisés mais qui apportent de nouvelles perspectives.
Cette session de 25 mn permettra une immersion dans les possibilités des services WFS : comment mettre en place de tel service ? Quels sont leurs avantages et leurs inconvénients ? En quoi différent ils des services WMS et les complètent ils ? De nombreux exemples seront présentés afin de mettre en perspective ce standard par rapport aux autres existants.
Une présentation à la fois généraliste et technique pour tout savoir sur les services WFS de l’OGC.
Pré-requis : connaître les services WMS, l’OGC, la notion de standard.


16h-17h : Pause – Visite des stands


17h-17h30 : Recommandations françaises sur les métadonnées Inspire par Laurent Coudercy, ONEMA

Consultant-observateurLes métadonnées sont le premier pilier de la directive INSPIRE. Elles constituent le point d’entrée de l’infrastructure d’information géographique, puisqu’elles sont la matière première des services de recherche (catalogues) et conditionnent donc l’accès aux autres services en réseau, notamment à ceux de consultation et de téléchargement des données. Depuis le 9 mai 2011, les autorités publiques doivent mettre en ligne leurs métadonnées, conformes à Inspire. Or le guide technique publié par la Commission européenne concernant les métadonnées n’explicite pas complètement comment réaliser des métadonnées de qualité.
Fort de ce constat, le CNIG a élaboré un guide de recommandations Inspire sur la mise en œuvre des métadonnées pour les séries et ensemble de séries de données.
Ce document est d’abord destiné à ceux qui doivent saisir des métadonnées, qu’ils soient administrateurs de données ou thématiciens. Son vocabulaire souhaite être le plus clair possible, et des exemples l’illustrent autant qu’il se peut. D’autres documents viendront le compléter, en particulier sur les métadonnées de service.
La présentation permettra de présenter les éléments de recommandation sur les séries et ensemble de série de données proposés dans ce guide, en insistant sur les points présentant un enjeu important de lisibilité et d’interopérabilité des métadonnées Inspire.


17h30-18h : Quel impact des spécifications d’Inspire pour le système d’information sur l’eau ? Par Jean-Daniel Cesaro, PNR du Queyras, ancien stagiaire à l’ONEMA

Utilisateur-Retour d'expérienceLe système d’information sur l’eau est une organisation complexe, réunissant un nombre important d’acteurs publics autour de spécifications techniques, de référentiels et de modèles de données communs, définis par le Sandre, pour gérer et échanger des données sur l’eau et les milieux aquatiques. Parmi ces données , nombre d’entre elles sont géographiques et ont vocation à être impactées par Inspire. Aussi, le SIE a entrepris d’estimer l’impact des spécifications d’INSPIRE sur ses modèles de données Sandre, et plus généralement sur ses systèmes d’informations et ceux de ses partenaires. Pour cela, un travail important de repérage des données du SIE concernées par Inspire a été entrepris, travail qui nous a amené à vérifier la compatibilité de nos données avec les modèles Inspire. Ce travail a permis d’estimer la taille des évolutions à envisager, mais il devra être poursuivi en s’appuyant sur les spécifications Inspire définitives. Différentes stratégies d’adaptation de nos modèles, prenant en compte les écarts de concepts entre le Sandre et Inspire,  ont pu être envisagées. Un travail non moins important restera à faire : modifier nos applications ! Inspire nous laisse un délais raisonnable de 7 ans après la publication des spécifications, ce qui laisse juste le temps, une fois le plan d’action acté, de programmer, répartir et budgéter les évolutions des logiciels concernés.


18h-18h30 : Table ronde : Pourquoi, quand et comment mettre en œuvre des modèles INSPIRE ? Avec Dominique Laurent (IGN), Yolène Jahard (IGN Conseil), Francis Merrien (MEDDTL), Thierry Brou (Conseil général des Hauts-de-Seine) animée par Christine Archias (CRIGE PACA)

Mots clés + dans les catégories Rencontres 2012, Conférences 2012, Rencontres 2012

Poster un commentaire